Points Coeur
25 February 2019
Notre itinéraire
18 March 2019

On s'informe à fond
pour préparer le voyage!

Notre préparation a commencé par de nombreuses lectures de livres (merci à tous les guides qui nous ont été prêtés) et de blogs, mais surtout par la rencontre de nombreuses familles ayant vécu eux aussi une aventure quelque peu particulière. Merci à Laurent et Bénédicte Claes, à Damien Dewit et son épouse, à Nicolas Héger et à de nombreuses autres familles.

Sur cette base, et en fonction de notre critère - la JOIE - nous avons fait un premier choix de continents et de pays. Au départ, nous voulions faire un « vrai » tour du monde. Nous avions fait un premier choix initialement: d’aller en Amérique Latine, puis en Asie en passant par l’Australie !

On avait dessiné un premier itinéraire: Mexique, Colombie, Peru, Bolivie, le Chili et l'Argentine pour ensuite passer par l'Ile de Pâque vers l'Asie avec l'Inde, la Birmanie, les Philippines et puis l'Australie. Mais petit à petit, suite aux différentes discussions, notamment avec de Coraly, une experte en voyages aventureux (de Continents Insolites), nos idées ont évolué. Nous avons rajouté certains pays - le Brésil car la joie y est omniprésente - et enlevé certains autres - le Chili et l'Argentine car trop de distances à parcourir.

Nous cheminons quelques mois avec cette idée, demandons à nos amis de nous conseiller des contacts dans tous ces pays (merci à tous pour vos réponses !). Puis est venue la confrontation au réel : le rythme du voyage ! Que voulions-nous vraiment ? La réponse étant « rencontrer les gens et prendre le temps de vivre », nous prenons la décision de finalement renoncer à l’Amérique Latine pour ne nous concentrer que sur l’Asie.

Bref, ce sera l'Asie en voyageant L.E.N.T.E.M.E.N.T. !

train


Quel moyen de transport ?

On est passés par toutes les possibilités : du tour « tout avion » au tour « tout camion », nous voilà au tour multimodal en mode « léger ».

Une fois que nous avions choisi de ne partir qu'en Asie, une grande question s'est posée : véhicule ou pas de véhicule? Beaucoup des familles sont parties en camion. Car cela permet d'emporter plus de matériel, d'avoir un nid pour les enfants et de ne pas porter ses affaires tous les jours. En discutant avec un cousin père de 10 enfants (Merci Etienne !), nous réalisons que la priorité est de respecter le rythme des enfants pour qu'ils se sentent bien dans cette folle aventure et que pour cette raison, le camion semblait être la meilleure solution.

Pendant deux mois, nous avons exploré la piste du camion aménagé tout en sachant qu'il y avait quelques petits soucis à prendre en compte: nous ne sommes pas bricoleurs et n'aimons pas conduire et faire de la route! Mais bon! C'eût été pour les enfants! Nous sommes même allés voir des vendeurs de camion, un peu en trainant le pieds, nous avons regardé les offres sur internet! Nous nous imaginions dans une maison sur roue de 3,5t !

Après quelques mauvaises nuits et de nouvelles rencontres, nous trouvons finalement les arguments qui nous ferons choisir NOTRE mode de transport :

  • Les enfants d'une famille ayant fait le tour d'Afrique en camion à 7 nous ont dit: le plus dur, c'est faire de la route, beaucoup de route, trop de route !
  • Puis un prêtre nous a redit l'importance de respecter le rythme des enfants. Nous, parents, avons déjà voyagé mais pour les enfants ce sera une découverte! Nos enfants n'aiment déjà pas la voiture pendant 8h pour aller vers la famille française, alors le camion pendant 1 an.
  • Finalement un ami nous a demandé: quel est VOTRE projet? Lui étant fan de camion, c'était son trip; clairement pas ce ne serait le nôtre.

En résumé : La rencontre de familles ayant voyagé en camion, l’exploration des blogs et la lecture du livre "Ils ont fait le tour du monde", nous ont permis de réaliser plusieurs choses :

  • Nous ne sommes pas très bricoleurs dans l’âme
  • Nous n’aimons pas passer des heures à conduire et préférons jouer aux cartes avec les enfants
  • Les enfants détestent être assis et bloqués par une ceinture pendant des heures
  • Nous voulons partir légers et donc pas en 3,5t

Nous avons donc pris NOTRE décision. Nous partirons en sac à dos en prenant les transports locaux le plus possible! Ce ne sera donc pas le camion !


Et comme nous resterons sur le continent Eurasien, nous choisissons de prendre le train le plus possible. Ce moyen de transport est convivial, avance à un rythme lent et donc humain, favorise les rencontres et présente un aspect plus écologique que l’avion. Nous nous sommes beaucoup appuyés sur le site www. Seat61.com qui permet de voir tous les itinéraires possibles en train à travers l’Europe et l’Asie.

Et la scolarité des enfants ?

Nous avons d'abord commencé par parler de notre projet à l'école des enfants et ils nous ont offert un soutien magnifique ! Afin de ne pas surcharger l’année de voyage de manuels scolaires, les professeurs ont autorisé nos enfants à avancer plus vite sur le programme de leur année.

Nous avons choisi de proposer à nos enfants de travailler leurs compétences attendues par leur niveau scolaire en situation réelle durant le voyage. L'un calculera le poids des bagages, l'autre fera la conversion des devises ou rédigera le carnet de bord en français, néerlandais ou anglais. On ne va pas s'ennuyer c'est certain !!!

Et la santé ?

Le choix des pays a été influencé par des questions de risques sanitaires. Nous essayons d’éviter les pays trop exposés à la Malaria pour ne pas devoir prendre de manière prolongée le Malarone.

Le calendrier vaccinal : amusant à faire pour 7. Nous avons passé une demi-journée à faire le point avec le service de médecine tropicale à Bruxelles. Armelle a fait un tableau Excel pour prévoir qui devait avoir quoi quand, car il y a de quoi s’y perdre. Info intéressante : tout le monde ne doit pas refaire le ROR et les hépatites! Une simple prise de sang permet de vérifier si on est déjà immunisé.

La pharmacie : Comme on se soigne souvent par homéopathie et huiles essentielles, ce sera la base de notre pharmacie. Ensuite, nous emporterons des antibiotiques et antihistaminiques pour faire face aux urgences. Nous sommes bien conseillés par notre pédiatre.